Ignorer les liens de navigationAccueil > Services > Port de Casablanca > Présentation

Plus grand port du Maroc, Casablanca est un port multifonctions principalement tourné vers le commerce. Il s’étend sur 450 ha, dont 256 ha de terre-pleins et offre plus de 8 km linéaires de quai. Il peut accueillir et traiter jusqu’à 40 navires à la fois. Il comprend un port de commerce, un port de pêche, un port de plaisance, ainsi que des installations et des infrastructures pour la mise à flot et à sec des navires dans les chantiers navals.

Il est situé au centre de la côte marocaine atlantique au fond d’une rade très peu abritée entre les pointes rocheuses d’El Hank à l’ouest, et d’Oukacha à l’est. Le port est relié à l’est au boulevard Ben Aïcha et à l’Ouest aux boulevards des Almohades et des FAR ; ces artères desservent les cinq portes d’entrée du port de commerce.

Il est doté d’un réseau ferroviaire de l’ONCF, d’une longueur de 17410 m, qui longe la clôture du port depuis la porte numéro 1 à partir de la gare, jusqu’au-delà de la jetée des phosphates où s’étend la zone de tirage.

Caractéristiques

  • ◊ Situation : 33°36’N-7°37’O ;
  • ◊ Vocation : Commerce, pêche, réparation navale et plaisance ;
  • ◊ Tirant d’eau : de 7 m à 14 m de profondeur.

Historique

Le premier plan d’eau abrité d’une douzaine d’hectres fut créé en 1906 ; c’est en 1913 que fut édifié un plan d’eau de 100 ha protégé par une jetée principale parallèle à la côte et une jetée transversale. C’est à l’intérieur de ce plan d’eau que furent construits au fur et à mesure des besoins les divers môles et postes à quai actuels. Avec l’accroissement du trafic, les réalisations à l’intérieur de ce plan se sont poursuivies sans interruption jusqu’à ce jour.

Dates clés :

  • ◊ Fin du 18ème siècle : alors port à barcasses, Casablanca servait déjà pour l’exportation des céréales ;
  • ◊ Début du 19ème siècle : le port était ouvert aux échanges internationaux, alors que la ville de Casablanca comptait moins de 1000 habitants ;
  • ◊ Fin du 19ème siècle : Casablanca était devenu le premier port du Royaume, suivi par Tanger et Mogador (Essaouira) ;
  • ◊ 1932 : année de mise en service de la mole de commerce ;
  • ◊ En 1972 et 1996 démarrage respectivement des terminaux à conteneurs Tarik et Est.
Print
 

Voir aussi

Les ports par activité

 

Les ports par région

 

Les ports par site