Ignorer les liens de navigationAccueil > L'Agence > Présentation
L’Agence Nationale des Ports (ANP) est l’organe d’autorité et de régulation du nouveau système portuaire marocain mis en place par la Loi 15-02.

Dans un contexte de globalisation croissante, marqué par l’intensification des échanges dans un environnement de plus en plus concurrentiel, le secteur des ports, au Maroc et dans le monde, est devenu un levier important du développement et de la compétitivité d’un pays. Il doit répondre dans le même temps à de nouveaux enjeux, sociaux, sociétaux et environnementaux.

Au cours des dernières années, le secteur a fait l’objet de réformes institutionnelles et organisationnelles d’importance, avec pour objectif d’adapter le statut et l’organisation de l’autorité portuaire aux besoins globaux de la mondialisation et aux nouvelles contraintes nées de la responsabilité sociale et du développement équitable et durable.

Acteur fort du paysage portuaire marocain, l’Agence fédère l’ensemble de la communauté portuaire autour d’objectifs communs ; elle œuvre à la création d’un environnement portuaire compétitif, favorisant un développement équitable et durable, caractérisé par une concurrence saine, par l’efficacité, la transparence et la bonne gouvernance, et assurant des services sûrs et de qualité.

Statut juridique

L’Agence Nationale des Ports est un « Etablissement Public doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière ». La tutelle technique de l’Agence est assurée par le Ministère de l’Equipement et du Transport.
L’Agence est soumise au contrôle financier de l’Etat applicable aux établissements publics conformément à la législation en vigueur.

Périmètre et champ d’intervention de l’Agence

L’Agence exerce ses attributions sur l’ensemble des ports du Royaume à l’exception du port de Tanger Méditerranée (33 ports).

L’Agence s’est fixé huit priorités stratégiques :

  • ◊ La poursuite de la réalisation des grands chantiers portuaires ;
  • ◊ La préservation du patrimoine portuaire ;
  • ◊ La contribution à la mise en œuvre de la stratégique nationale de compétitivité logistique ;
  • ◊ La simplification et facilitation des procédures de transit portuaire ;
  • ◊ La poursuite de la mise en œuvre de la réforme portuaire objet de la loi 15-02 ;
  • ◊ La régulation des activités et des opérateurs portuaires ;
  • ◊ L’amélioration de la compétitivité du secteur portuaire ;
  • ◊ La police, la sécurité et la protection de l’environnement dans le milieu portuaire.
Print

Voir aussi

Les ports par activité

 

Les ports par région

 

Les ports par site